Problème d'humidité : comprendre les causes, signes et solutions.

L’humidité est un problème récurrent dans de nombreuses habitations. Elle peut avoir des conséquences néfastes sur la qualité de vie et la santé des occupants, sans parler des dégâts causés à l’intérieur et à l’extérieur du logement. Découvrez quels sont les signes d’une maison humide, les principales causes d’humidité et les solutions pour éviter ce fléau.

Qu’est-ce que l’humidité ?

L’humidité désigne la présence d’eau ou de vapeur d’eau dans l’air. Dans une habitation, il est normal d’avoir une certaine humidité ambiante, qui est essentielle au confort et au bien-être des occupants. Cependant, lorsque le taux d’humidité dépasse un certain seuil, il peut générer divers problèmes tels que la condensation, la moisissure, mais aussi des champignons et des insectes comme la grosse vrillette.

Causes de l’humidité dans une maison

Les problèmes d’humidité peuvent avoir plusieurs origines, qu’il s’agisse de causes internes ou externes :

Signes d’une maison humide

Il existe plusieurs signes qui peuvent indiquer un problème d’humidité dans une maison :

  • Condensation sur les vitres : Un excès d’humidité intérieure peut provoquer la formation de gouttelettes d’eau sur les vitres, notamment en période froide.
  • Moisissures et taches sur les murs ou plafonds : L’apparition de taches d’humidité, d’auréoles, de champignons lignivores ou encore d’insectes à larves xylophages sur les murs, boiseries et plafonds est souvent liée à un problème d’infiltration d’eau, de remontées capillaires ou de condensation mal gérée.
  • Peinture ou plâtre qui s’écaillent : La dégradation des matières constitutives des murs et plafonds peut être le signe d’une humidité excessive due à une mauvaise ventilation du logement ou à des infiltrations d’eau.
  • Désagrégation de la maçonnerie et du crépi : Un enduit qui se gonfle, des briques qui se désagrègent ou encore un crépi qui se fissure sont autant de signes d’un problème d’humidité.

1. La remontée capillaire

L’humidité présente dans le sol remonte dans les maçonneries de la bâtisse. Cela occasionne des dégradations à l’extérieur au niveau du crépi, ainsi qu’à l’intérieur par un décollement du papier peint, la dégradation du plâtre ou bien éventuellement l’apparition de salpêtres ou de champignons.

infiltration murale

1. La remontée capillaire

L’humidité présente dans le sol remonte dans les maçonneries de la bâtisse. Cela occasionne des dégradations à l’extérieur au niveau du crépi, ainsi qu’à l’intérieur par un décollement du papier peint, la dégradation du plâtre ou bien éventuellement l’apparition de salpêtres ou de champignons.

2. La condensation

Les signes annonciateurs de la condensation sont la buée sur les fenêtres, l’humidité présente sur les structures ainsi que l’apparition de moisissures dans les angles des murs.

humidité

2. La condensation

Les signes annonciateurs de la condensation sont la buée sur les fenêtres, l’humidité présente sur les structures ainsi que l’apparition de moisissures dans les angles des murs.

3. L’infiltration d’eau ou l’inondation

La présence d’humidité de ce type peut se présenter sous la forme d’auréoles sur les plafonds ou les murs. La peinture qui s’écaille est également un signe annonciateur d’un problème d’infiltration au sein de votre habitation.

infiltration

3. L’infiltration d’eau ou l’inondation

La présence d’humidité de ce type peut se présenter sous la forme d’auréoles sur les plafonds ou les murs. La peinture qui s’écaille est également un signe annonciateur d’un problème d’infiltration au sein de votre habitation.

Problème d’étanchéité de façade et fuite sur couverture

Un problème d’étanchéité de la façade ou une fuite sur la couverture du toit peuvent être des sources majeures d’humidité dans une maison. Les infiltrations d’eau à travers les murs extérieurs ou le toit peuvent entraîner une accumulation d’humidité à l’intérieur de la maison, provoquant ainsi des dommages structurels et favorisant le développement de moisissures. Les fissures dans la façade, les tuiles cassées ou les joints dégradés peuvent permettre à l’eau de s’infiltrer, créant ainsi un environnement propice à l’humidité.

Problème de gouttière

Les problèmes de gouttières endommagées ou obstruées peuvent également contribuer à l’humidité en permettant à l’eau de s’accumuler autour de la maison, favorisant ainsi les infiltrations et les remontées capillaires.

Problème de ventilation type VMC et VMI

Une ventilation inadéquate, qu’il s’agisse d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou par insufflation (VMI), peut entraîner une accumulation d’humidité à l’intérieur de la maison.

Mauvaise isolation et ventilation de votre maison

Une maison mal isolée sans système de ventilation adéquat peut également favoriser l’accumulation d’humidité, car l’air humide piégé à l’intérieur ne peut pas être correctement évacué.

Humidité intérieure

L’humidité intérieure provient notamment des activités quotidiennes des occupants comme la cuisine, la douche et le chauffage, mais aussi de la plomberie, d’un pont thermique, d’une maison mal isolé ou encore d’une cave enterré. Un manque de ventilation et d’aération du logement favorise la stagnation de cette humidité, pouvant engendrer condensation et moisissures. Les pièces les plus concernées sont généralement la cuisine, la salle de bains et la cave.

Causes externes à la maison

Les problèmes d’humidité peuvent aussi résulter de causes extérieures, telles que :

  • Remontées capillaires : L’ascension de l’eau du sol vers les murs par capillarité peut entraîner des dégâts considérables au niveau de la façade ou des murs intérieurs.
  • Infiltrations d’eau : Des défauts dans la toiture, les gouttières, le parement extérieur ou encore l’étanchéité des fenêtres peuvent causer des infiltrations d’eau dans la maison, favorisant l’apparition de moisissures et autres désagréments.
  • Inondation : Une inondation, même ponctuelle, peut provoquer d’importants problèmes d’humidité persistante si le logement n’est pas correctement asséché et ventilé après l’évacuation de l’eau.
  • Façade : Les fissures, les joints dégradés ou les défauts d’étanchéité de la façade peuvent permettre à l’eau de s’infiltrer, créant ainsi un environnement propice à l’humidité.
  • Couverture : Les tuiles cassées, les joints endommagés ou les défauts d’étanchéité de la toiture peuvent favoriser les infiltrations d’eau, entraînant ainsi une accumulation d’humidité à l’intérieur de la maison.
  • Terrasse à contre pente : Une terrasse mal conçue avec une contre pente peut entraîner des problèmes d’accumulation d’eau, favorisant ainsi l’humidité dans la maison.

Des gouttières endommagées ou obstruées peuvent permettre à l’eau de s’accumuler autour de la maison, favorisant ainsi les infiltrations et les remontées capillaires.

Solutions et traitements pour lutter contre l’humidité

Afin de préserver la qualité de vie et la santé des habitants ainsi que l’intégrité du bâti, il est essentiel de trouver des solutions adaptées pour lutter contre l’humidité. Voici quelques exemples de traitements possibles :

Améliorer la ventilation et l'aération du logement

Une solution efficace pour éliminer l’humidité intérieure consiste à optimiser la ventilation et l’aération de son habitation. Cela peut passer par l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC), l’ouverture régulière des fenêtres ou encore la création de ventilation naturelle dans les pièces humides telles que la cuisine ou la salle de bains.

Traiter les remontées capillaires

En cas de remontées capillaires nuisibles, plusieurs traitements peuvent être envisagés, tels que :

  • L’injection dans les murs d’un produit hydrofuge pour freiner l’ascension de l’eau;
  • La réalisation d’une barrière d’étanchéité horizontale (isoler le mur du sol);
  • La pose d’un drainage extérieur autour des fondations pour évacuer l’eau vers un système d’évacuation adapté.

Rénover l’isolation et l’étanchéité de la maison

Pour lutter contre les infiltrations d’eau et autres problèmes d’humidité liés à des défauts de construction, il est recommandé de procéder à une rénovation de l’isolation thermique et acoustique ainsi qu’une mise en étanchéité de la façade de la maison. Cela peut passer par la pose de matériaux isolants résistants à l’humidité, la réfection du parement extérieur, l’installation de fenêtres étanches ou encore la rénovation des systèmes de gouttières et de toiture.

Utiliser des solutions anti-humidité

Pour lutter contre les infiltrations d’eau et autres problèmes d’humidité liés à des défauts de construction, il est recommandé de procéder à une rénovation de l’isolation thermique et acoustique ainsi qu’une mise en étanchéité de la façade de la maison. Cela peut passer par la pose de matériaux isolants résistants à l’humidité, la réfection du parement extérieur, l’installation de fenêtres étanches ou encore la rénovation des systèmes de gouttières et de toiture.

Laérogommage est un procédé de traitement de surface dérivé du sablage. 

Apparition de champignons dans votre maison ? Pas de panique ! Le Sommet de l’Habitat intervient dans la région de Chartres.

Nous sommes spécialisés dans le traitement d’insectes. Découvrez les espèces qui peuvent envahir votre maison.

Afin d’isoler au mieux la toiture de votre habitation, l’isolation par soufflage sur plancher est une technique efficace qui permet d’éviter les ponts thermiques.